ADN de Passages Transfestival

Passages Transfestival, porte un projet artistique naturellement transdisciplinaire, plaçant la création, innovante et multiforme à la première place. Passages Transfestival oriente son projet à chaque édition vers une zone géopolitique identifiée et remarquable, qu’elle soit transcontinentale ou transeuropéenne.

Passages Transfestival, dans la continuité de ses origines, se propose d’être un espace de transmission : accompagnement de projets en production & en résidence et s’inscrivant dans un réseau international et hexagonal de soutien et de coopération qui repense ses pratiques économiques et sociales pour s’inscrire dans une démarche profitable pour tous.

Passages Transfestival se veut, avant tout, un espace où les questionnements artistique, anthropologique et politique s’entremêlent, se cherchent et se répondent

Passages Transfestival s’inscrit pleinement dans son époque, celle où les artistes – dans une soif d’évolution de l’histoire des arts vivants – ont à cœur de transcender leur art et de partager leurs créations à plusieurs mains sans tenir nécessairement compte des cases et disciplines préétablies. Il s’agit donc de présenter des projets qui mettent en scène, combinent, chorégraphient, mixent, assemblent, orchestrent, dessinent, tissent et tout simplement composent une œuvre pour des publics tant dans des théâtres qu’en extérieur, sous chapiteaux ou autres constructions éphémères, que dans l’espace public. Notre seule conviction est que l’art peut changer le monde et faire évoluer nos consciences et nos corps. Transdisciplinaire encore, car plus que jamais les arts vivants rencontrent, interrogent et assimilent le politique, la philosophie, le sport, l’anthropologie et autres sciences dures et molles dans un dialogue fécond.

Affirmer l’ADN international de Passages tout en privilégiant des projets qui traversent et relient les continents ou qui, plus proche de nous, rassemblent plusieurs pays et cultures qui composent le continent européen. En traversant et transcendant ainsi les frontières, Passages Transfestival contribue à créer ponts et passerelles, et à redéfinir des espaces géographiques et philosophiques libres et ouverts.

Ces différents temps et actions s’inventent dans un esprit de transmission où, tout au long de l’année, artistes de différentes générations et publics diversifiés se rencontrent et échangent autour de thématiques et pratiques transversales lors d’ateliers, de master-class ou de simples rencontres qui résonneront tout particulièrement pendant le Transfestival.


Les actions de Passages Transfestival

2 rendez-vous par an :

Passages Transfestival - Metz

Grand rendez-vous fédérateur d’une à deux semaines au mois de mai qui traverse et transforme la ville de Metz.

Passages Transfestival - Nomade

Version plus mobile de Passages Transfestival-Metz qui, le temps d’une ou plusieurs journées, part à l’aventure dans la région ou au-delà.

Passages Transfestival c'est aussi :

Des programmes à l’années dédiées aux publics

Résidences & Ateliers Trans/Horizons
Créer des temps de rencontre, de partage et de pratique active entre les élèves, étudiants et les artistes associés à la programmation du Transfestival conjointement avec les enseignants. 

Résidences & Ateliers Trans/Partage
Favoriser l’inclusion et l’accessibilité de tous à travers des projets co-construits entre artistes associés à la programmation du Transfestival et partenaires du secteur social, carcéral, hospitalier, etc..

Résidences & Ateliers Trans/Akadémie
Accompagnement à la formation et à la profession-nalisation des partenaires et artistes de la région Grand Est dans leurs démarches et réflexions pour les aider à créer les conditions d’un projet collectif adapté à leurs publics

Des programmes pour créer la rencontre entre des artistes internationaux et ceux du territoire

Résidences Trans/Créa
Accompagner les équipes artistiques dans leurs processus de réflexion et de création.

Résidences Trans/Lab
Accompagner un groupe d’artistes issus de différentes cultures et pratiques dans un processus de recherche et de création autour de la transdisciplinarité.

Portrait de Benoit Bradel, directeur du Festival Passages de Metz

Benoît Bradel est metteur en scène, fondateur de Parcours Tout Court et aujourd’hui dirige Passages Transfestival à Metz.

Après quelques études, des courts-métrages, multiples apprentissages et expériences précoces entre le Théâtre du Campagnol, l’université de Jussieu, les Bouffes du Nord, Berlin et la MC93 de Bobigny, il créé en 1994, la compagnie Zabraka. Il signe un premier impromptu en anglais, suivi d’une première mise en scène à partir de pièces de Gertrude Stein, dans le cadre de Théâtre Feuilleton au Théâtre de l’Odéon.

Depuis il crée des spectacles hybrides autour de textes courts, partitions et thèmes de Gertrude Stein, Robert Walser, John Cage, Marcel Duchamp ou Erik Satie avec des interprètes et collaborateurs venus d’horizons divers. Il invite ensuite deux auteurs, Yves Pagès et Anne-James Chaton à travailler à l’écriture de spectacles autour de la ville et du voyage entre New-York et Naples où la rencontre entre cinéma, texte, musique et mouvement sont constitutifs d’une identité scénique transversale. 

Entre 1995 et 2006, il poursuit son travail sur les images et le son avec Jean-François Peyret pour neuf créations à la MC93, au TNS et au TnB puis avec plusieurs metteurs en scène et chorégraphes. 

En 2008, Benoît Bradel devient artiste associé à L’Aire Libre à Rennes et crée plusieurs spectacles transgénérationnels avec où le texte prend une place plus centrale et où il affirme la place de la musique dans son projet artistique. Il poursuit des collaborations étroites avec des autrices, Sonia Chiambretto puis Claudine Galea. En 2017, il crée La 7e vie de Patti Smith avec Marie-Sophie Ferdane, et deux fidèles comparses musiciens, Thomas Fernier et Seb Martel qui est encore en tournée aujourd’hui.

Parallèlement à ses créations, il fonde le festival Parcours Tout Court en Bretagne. La 5e édition sous forme de Biennale Transversale, théâtre, danse, musique et cinéma, s’est déroulée en 2017 à Lorient. Depuis fin 2019, après un fructueux passages à la CITF, il a rejoint le Grand Est pour diriger le Festival Passages à Metz qu’il transforme en Passages Transfestival pour un projet résolument transcontinental, transeuropéen et transdisciplinaire.


Avec le soutien financier


Il était une fois...

Dans un contexte de fin de guerre froide, d’indépendance des anciennes républiques soviétiques, l’association Passages et la première édition du festival voient le jour en 1996 à Nancy sous l’impulsion de Charles Tordjman, metteur en scène et directeur du Centre Dramatique National La Manufacture, bientôt rejoint par Jean-Pierre Thibaudat comme conseiller artistique. Construit sur les souvenirs heureux du Festival Mondial du Théâtre qui avait retourné la ville de Nancy dans les années 70 et fait découvrir des artistes majeurs du monde entier en Lorraine, Passages se veut un temps de rencontres internationales dans et hors les murs du théâtre. Une envie, celle de rendre visible et accessible l’énergie et la créativité des artistes de cette « autre » Europe qui prend vie après la chute du mur de Berlin !

Résolument tourné vers la création en Europe de l’Est, en 2004 le festival change de rythme et passe en biennal. Il prend ses quartiers à Metz en 2011 place de la République et élargit son horizon au-delà de l’Europe. En 2016, Passages met le cap plus au Sud et s’ouvre sur la création au Moyen-Orient et en Afrique avec son directeur Hocine Chabira. Sous sa direction le festival s’oriente vers des problématiques plus sociétales en devenant porteur du projet européen Interreg Bérénice, un réseau d’acteurs culturels et sociaux en Grande Région pour la lutte contre les discriminations.

En 2020 le Festival Passages devient Passages Transfestival avec l’arrivée de son nouveau directeur Benoît Bradel pour écrire une page de son histoire résolument tournée vers l’avenir. Le festival affirme alors une identité transdisciplinaire, transcontinentale et transeuropéenne et un axe fort autour de la création. Le pari est lancé de retrouver un rythme annuel pour qu’équipe, publics, artistes et partenaires en France et à l’étranger puissent construire grâce à cette régularité retrouvée, une relation étroite et nourrie.




1996


Création de Passages

1ère édition du festival à Nancy tournée vers la création en Europe de l’Est

Direction Charles Tordjman


2004


Le festival prend le rythme de biennale


2011


Arrivée du festival à Metz

Ouverture vers la création de toute l’Europe


2016


Ouverture du festival sur la création au Moyen-Orient et Afrique 

Projet européen Bérénice

Direction Hocine Chabira


2020


Ouverture à la création transcontinentale et transdisciplinaire

Retrouve un rythme annuel

Direction Benoît Bradel




Les artistes compagnons

Passages Transfestival, un projet construit et pensé avec des « artistes compagnons »

Le nouveau projet de Passages Transfestival met les artistes au cœur de l’édifice pour imaginer, co-construire, animer la programmation, en amont, pendant et en aval du Transfestival. Elles et ils sont emblématiques d’un art partagé et engagé et sont parties prenantes des différents projets et actions qui se développent au quotidien à Metz et au-delà.

Les artistes compagnons 2021


Carole Karemera

Carole Karemera est metteure en scène, actrice, musicienne, artiste multiforme mais aussi cofondatrice et directrice du Ishyo Arts Centre basé à Kigali. Elle produit le festival Kina, le festival Home Sweet Home et coproduit le festival de musique Isaano. C’est une activiste qui milite en faveur de la liberté d’expression et de création en Afrique. Elle est membre du comité directeur du Réseau Panafricain pour le développement des politiques culturelles en Afrique (ACPN). Elle est actuellement membre du conseil d’administration du Fonds Mondial Africain pour l’Héritage, de l’Académie Rwandaise de la Langue et de la Culture et de ASSITEJ au Rwanda. Au cours des 10 dernières années, elle a développé un travail approfondi sur les Arts, la mémoire et les espaces publics.

Elle assure la co-direction d’un réseau de promotion et de diffusion de la littérature africaine et caribéenne appelé LITTAFCAR.ORG et du projet « Small citizens » pour le développement du théâtre jeune public en Afrique centrale. Actuellement elle développe deux nouvelles pièces sur les conditions de vie et de travail des travailleurs domestiques en Afrique.

Site web Ishyo Art Centre

En savoir plus sur Murs-murs
En savoir plus sur We Call It Love

Yure Romão

Musicien, compositeur, parolier et comédien franco-brésilien résidant à Paris depuis 2014. Formé à l’école Portable de Choro à Rio de Janeiro. Attiré par l’écriture de chansons, mais aussi par la poésie, en 2009, il remporte le prix du premier Concours Slam en français organisé au Brésil et participe à différentes performances autour de la poésie parlée dans les rues de Rio. En 2015, il forme un duo avec le saxophoniste de jazz Robby Marshall (USA), l’année suivante il joue au Festival d’Avignon dans la pièce Kalakuta dream, de Koffi Kwahulé, où il interprète Fela Kuti. En 2020, il est lauréat du programme national de résidences « Création en cours » , piloté par les Ateliers Médicis, en partenariat avec le Ministère de la Culture, avec sa nouvelle création théâtrale et sonore La Voix Humaine.

Facebook Yure Romão

En savoir plus sur Clarice!

Philippe Ribeiro

Philippe Ribeiro, auteur, interprète, performer, circassien, créateur brésilien. Après une formation professionnelle de cirque et des études d’arts plastiques, il a commencé à monter des spectacles qui mêlent le cirque avec les arts plastiques et qui font de la scène un tableau, permettant au public de voyager de s’évader et se laisser guider par ses émotions. Depuis 2013, il travaille autour d’une branche verticale de 5 mètres, nouveau terrain d’expérimentation qui lui offre de nouvelles possibilités de mouvement

Cie Um passo a frente

En savoir plus sur Entremadeira

Ana Laura Nascimento

Comédienne-marionnettiste et clown venue de Récife au Brésil, Ana Laura Nascimento est arrivée au conte par les nuits de coupure d’électricité dans le Nord-Est brésilien. Contes, mythes et autres traditions orales des différentes cultures font ainsi partie de sa pratique et de ses diverses expériences artistiques. Le croisement des arts et des disciplines, comme le théâtre, le travail de clown et la recherche sociologique et philosophique donnent une impulsion à l’ensemble de ses travaux.

Portrait de Ana Laura Nascimento

En savoir plus sur
L’Autre ou les figures féminines de la mort

En savoir plus sur Clarice!


Transmissions

Aborder la question et la place des publics dans un festival est différent de l’approche que peut avoir une structure culturelle présente à l’année. Il est donc essentiel pour Passages Transfestival, d’accompagner les publics et les projets présentés au long cours, et de préparer les publics à chaque édition du festival.

3 axes forts en matière de transmissions avec les publics 
– la co-construction de projets associant artistes et partenaires est un enjeu central de ce que nous nommons la transmission artistique. Il nous semble en effet important de défendre la position d’artiste afin d’éviter le basculement du statut d’artiste à celui d’animateur culturel. Réaffirmer la place de l’artiste et son travail dans nos projets à destination des publics est essentiel pour nous.
– la sensibilisation, l’accompagnement à l’éveil, à la curiosité, aux sens/émotions et au travail du corps, de la voix, par le mouvement, la gestion, les sons, comme autant de vecteurs d’apprentissage de soi-même et des cultures,
– l’inclusion et l’accessibilité par des outils adaptés et partagés

3 programmes de résidences et ateliers
>> Trans/Horizons : créer la rencontre avec le secteur de l’enseignement
>> Trans/Partage : favoriser l’inclusion et l’accessibilité de tous
>> Trans/Akadémie : accompagner à la professionnalisation et à la formation

LE PRINCIPE


Ce programme sert de socle dans la construction des projets transdisciplinaires que nous menons avec les établissements scolaires sur le territoire, et à partir duquel des ateliers de pratique artistique active, mais aussi de médiation et de recherche sont menés en amont des spectacles auxquels participent les élèves lors du festival. Le contenu de chaque projet est développé par nos artistes associés, que l’on retrouve dans la programmation du Transfestival 2022, conjointement avec les enseignants.

Il s’agit pour Passages Transfestival de permettre aux apprenants de découvrir tant les étapes de conception, réalisation, production que les coulisses d’un spectacle, tout en leur permettant de s’essayer à la pratique. En invitant des artistes, comédiens, musiciens, circassiens, danseurs, etc. à venir partager la vie des élèves, il s’agit de favoriser les rencontres et les espaces de dialogue sous toutes leurs formes (par les mots, le corps, le mouvement) et ainsi de permettre à chacun d’aiguiser sa curiosité et de découvrir de nouvelles manières de comprendre, d’interpréter et de décrypter des images et des idées, à travers les cultures et les arts. Le programme Trans/horizons est ouvert à tous les élèves et leurs enseignants, sans distinctions d’âges, sexes, résidence sur le territoire, conditions sociales, etc.

PARTENAIRES TRANS/HORIZONS 2021


Lycée Gustave Eiffel / Talange
Ecole Primaire / Moussey
Collège Les Etangs / Moussey
Ecoles Primaire / Maizières-les-Vics
Lycée Louis Vincent / Metz
Lycée René Cassin / Metz
Université de Lorraine / Metz
Ecole Supérieure d’Art de Lorraine – ESAL / Metz
Conservatoire à rayonnement régional Metz Métropole Gabriel-Pierné / Metz

TRANS/HORIZONS 2022 : « NARRATION MULTILINGUES »


→ Objectifs

>> Rendre actifs les spectateurs de l’œuvre en leur donnant les moyens de s’emparer d’une thématique dramaturgique et de pousser l’imagination avant ou après spectacle.

>> Transmettre des outils créatifs d’expression aux apprenants, francophones ou allophones, au-delà des mots, pour exprimer leurs désirs, raconter leurs propres histoires, leur identité.

→ Description

En complément des enseignements dits « classiques » de la langue française et des langues étrangères, le projet « Narration multilingues » propose d’explorer la question du langage par le sensible et le jeu.

Passages invitant des artistes d’autres pays et présentant des œuvres en langues étrangères, les questions de traduction, de compréhension, de modèles de pensée liés à la langue sont au cœur de nos réflexions liées aux publics. C’est dans cette dynamique et en lien étroit avec les équipes pédagogiques du corps enseignant que nous développerons différentes rencontres et ateliers avec des outils de médiations multilingues : préparer un groupe au visionnage d’une œuvre ou en faire l’analyse non pas par un échange verbal, mais par une pratique permettant une nouvelle approche de la création artistique par le corps, la voix et le mouvement, pour que l’écrit et la langue ne soient plus des barrières.

En 2022, les coproductions en cours de création EASTERN LOVES et DANUBIA exploreront des modes de narrations documentaires qui croisent les matières vidéos, sonores, textuelles. Les participants d’ateliers organisés en amont et pendant le festival expérimenterons ces techniques de recueil documentaire, accompagnés par les artistes et les médiateurs.

Vous êtes enseignant et vous souhaitez en savoir plus sur Trans/horizons, contacter Valentine Stoppa
ateliers@passages-transfestival.fr

LE PRINCIPE


Ce programme naît de notre volonté de repenser notre approche de l’inclusion et de l’accessibilité à travers les projets co-construits entre artistes & partenaires et à destination des publics éloignés des pratiques artistiques et de la culture, ou faisant l’objet de discriminations :  secteur social, carcéral, hospitalier… A travers des outils conçus pour les différents groupes, nous proposons des ateliers (autonomes, semi-encadrés et encadrés) permettant à chacun de pouvoir bénéficier d’un accès aux projets présentés par Passages autour de chaque édition du Transfestival, mais aussi une découverte à long court des pratiques artistiques sous toutes leurs formes.

Ces projets ont pour vocation d’accompagner les personnes dans leur processus d’inclusion sociale mais aussi dans leur « participation sociale » à travers les arts et les pratiques artistiques.

Passages Transfestival souhaite croiser les modes de rencontre/partage, au-delà d’un médium ou d’une pratique unique restrictif, en faveur d’une démocratisation culturelle.

PARTENAIRES TRANS/PARTAGE 2021


l’AMLI/ Foyer d’hébergement d’urgence
Mission locale du pays messin
CARREFOUR/ Foyer jeunes travailleurs et mineurs isolés

PARTENAIRES TRANS/PARTAGE 2021


→ Objectifs

>> Créer des espaces de rencontres artistiques où se croisent différents types de populations de Metz Métropole, qui ne se côtoient habituellement pas.
>> Accompagner les personnes en situation de fragilité dans « leur participation sociale » à travers une pratique du spectateur et de l’acteur.

→ Description

Le projet « Les voisins voyageurs » vise à interroger et sensibiliser les habitants de la région à l’interculturalité de leur propre territoire, en proposant des ateliers de pratique amateurs et participatifs ambitieux qui croise différents types de populations.

En tant que festival international, Passages aspire à créer des espaces de rencontre par l’art et le sensible entre les artistes venus d’autres continents et les habitants de la région. Or nous avons également constaté que les rencontres interculturelles sont également possibles et même nécessaires entre les habitants de notre propre territoire, notamment à travers ses nombreux échanges transfrontaliers, ses étudiants étrangers et ses multiples foyers d’accueil de primo-arrivants. L’interculturalité sera ici explorée au sens large, pour créer du lien avec des personnes en situation d’isolement, d’exclusion de la société civile.

En amont et sur le temps du Festival, Passages initiera différents espaces de jeu et d’échanges, toujours liés à la pratique artistique et à une approche des thématiques de programmation, qui permettront aux participants de rencontrer autrement leurs voisins. Forts à notre expérience acquise sur le champ social durant les 5 années du projet européen Bérénice (INTERREG V Grande Région) autour de l’inclusion sociale par l’art, nous souhaitons poursuivre les collaborations précieuses initiées avec les différentes structures sociales et l’IRTS concernant non seulement l’accessibilité des publics en situation de fragilité (sociale, psychique ou physique) mais aussi la formation des travailleurs sociaux autour de la médiation culturelle.

LE PRINCIPE


Les arts vivants étant pour Passages un réel facteur d’émancipation, d’inclusion et de compréhension mutuelle (à travers le corps, les langues, le mouvement et les sons), l’un des domaines de réflexion de Passages est celui de la formation et professionnalisation des artistes et de leurs divers partenaires dans leurs rencontres croisées avec des publics multiples et spécifiques. Pour les accompagner dans leurs démarches et réflexions, et les aider à créer les conditions d’un projet collectif adapté à leurs publics, Passages met en place le programme Trans/Akadémie.

TRANS/AKADÉMIE 2021 & 2022


>> Volonté de partager les expériences transfrontalières de Passages et de ses partenaires autour de l’inclusion sociale par l’art (projet transfrontalier Bérénice – INTERREG Va).

En 2021 : Bérénice Akadémie, journée de formation à destination des professionnels du champ social et culturel (mardi 16 février)

Volonté de créer des espaces de rencontre et d’interaction entre des artistes internationaux programmés et artistes/compagnies de la région.

En 2021 :
Rencontre professionnelle sur la création en Afrique centrale entre artistes de la région et artistes africains programmés sur le festival (vendredi 2 juillet)

Rencontre professionnelle sur la création brésilienne entre artistes de la région et artistes brésiliens programmés sur le festival (samedi 11 septembre)


Passages Transfestival a à cœur de favoriser l’accessibilité, l’inclusion et la mixité dans ces actions de transmission et développe toute l’année plusieurs programmes à destination de tous les publics


Contacts

Valentine Stoppa
Chargée des projets éducatifs et sociaux
ateliers@passages-transfestival.fr


Résidences

Pensées comme une bulle d’expérimentation, de croisement et de recherche pour les équipes artistiques d’ici et d’ailleurs, ces résidences permettent aux auteurs, metteurs en scène, chorégraphes, musiciens, etc. de se dégager des temps de travail nécessaires offrant des moments de liberté, hors du quotidien, pour une immersion différente dans la création !

Passages a lancé deux programmes de soutien à la création :

Trans/Créa, résidences de création et d’écriture
Trans/Lab, résidences de recherche transdisciplinaire et transculturel.

→ Le principe

Il s’agit d’accompagner les équipes artistiques dans leurs processus de réflexion et de création. Passages propose avec Trans/créa des résidences de création « à table », ou d’écriture et de recherche ou encore possiblement de traduction.

Travailler à prendre davantage en considération ce temps de recherche et d’écriture nous semble être nécessaire aujourd’hui car offrir aux , metteurs en scène, chorégraphe, musiciens, etc.  des moments de liberté de création, hors de leur quotidien permet une immersion différente dans la création.

La question de l’écriture, qu’elle soit textuelle, musicale ou chorégraphique, ou de la traduction, touche au cœur même du projet de Passages qui se décline à travers les langues, la transmission et le partage des cultures.

Les résidences de création au plateau ne peuvent s’envisager qu’en collaboration avec une structure partenaires.

La Voix humaine  d'après Cocteau

Yure Romão & Astrid Bayiha


→ 04-07 MAI

Lieu : Espace Koltès-Metz

Inspiré du récit  La Voix humaine de Jean Cocteau, ce projet naît d’un intérêt pour la voix, sa place dans les relations et ses différentes formes de manifestation. Pour sa première expérience en tant que metteur en scène, le brésilien Yure Romão propose une approche du texte en tant que matière sonore, explorée sur scène avec la comédienne Astrid Bayiha et en collaboration avec le musicien Cyril Hernandez pour la création du dispositif sonore.

Billetterie bientôt disponible

Ikuemän - version "rue"

Rafael De Paula & la Cie du Chaos


→ 10 - 15 MAI

Lieu : Arsenal, Cité musicale-Metz
Co-production : Passages Transfestival

Rafael De Paula et la Compagnie du Chaos font du déracinement et de la perte de repères la source de leur langage chorégraphique, dans leur dernière création, Ikuemän. Cette nouvelle version « rue » d’Ikuemän – qui signifie « marcher »  dans la langue des Kayapos, tribu amazonienne du Brésil – est une pièce dont les chorégraphies se déroulent au sein d’un espace dessiné par cinq mâts chinois, convoquant le geste acrobatique et la danse pour symboliser le déplacement.

O Vento

Lucas Resende & Morena Nascimento, assistés par Lucas Lopes

→ 17 - 28 MAI & 16 - 31 AOUT
Lieu : Opéra-Théâtre de Metz Métropole
Co-production : Passages Transfestival & Opéra-Théâtre de Metz Métropole

Cette création chorégraphique de Morena Nascimento et Lucas Resende propose aux danseurs du ballet de l’Opéra-Théâtre une chorégraphie polyrythmique qui met en avant la force du chœur, la liberté des corps en mouvement, et qui raconte le Brésil d’aujourd’hui, avec son contexte culturel et politique difficile mais ouvert à de nouvelles visions.

→ Le principe

Passages, projet transdisciplinaire, se trouve au croisement des pratiques artistiques et questionne donc les possibilités de rencontre entre les pratiques. En ce sens, Passages souhaite accompagner un projet de recherche et de réflexion sur les enjeux de la transdisciplinarité, dans un processus de création.

A ce premier niveau de rencontre, et par la nature même du projet de Passages et de sa dimension internationale et transfrontalière, nous souhaitons créer la rencontre entre les cultures également et donc associer « pratiques transdisciplinaires et rencontres transculturelles ».

ClaRice!

Benoît Bradel, Yure Romão, Ana Laura Nascimento & Fanny Catel


→ 12 - 14  MAI
Lieu : Terrasse de l’orangerie – Arsenal, Metz
Production : Passages Transfestival

ClaRice! est un impromptu à l’air libre, en français et portugais, en forme de portrait croisé de Clarice Lispector et des interprètes venus de Rio, Récife et … Caen. A travers la vie de Clarice, grande figure et écrivaine brésilienne née en 1920 en Europe de l’Est et à partir de ses récits pour les enfants autour d’animaux imaginaires et réels, les acteurs rebondissent et deviennent nos guides entre deux continents, deux cultures à la découverte de multiples identités humaines et animales


Passages remercie ses partenaires l’Arsenal-Cité musicale Metz, l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole et l’Espace Bernard-Marie Koltès pour leur accueil.