Passages Transfestival, porte un projet artistique naturellement transdisciplinaire, plaçant la création, innovante et multiforme à la première place. Passages Transfestival oriente son projet à chaque édition vers une zone géopolitique identifiée et remarquable, qu’elle soit transcontinentale ou transeuropéenne.

Passages Transfestival, dans la continuité de ses origines, se propose d’être un espace de transmission : accompagnement de projets en production & en résidence et s’inscrivant dans un réseau international et hexagonal de soutien et de coopération qui repense ses pratiques économiques et sociales pour s’inscrire dans une démarche profitable pour tous.

Passages Transfestival se veut, avant tout, un espace où les questionnements artistique, anthropologique et politique s’entremêlent, se cherchent et se répondent

Passages Transfestival s’inscrit pleinement dans son époque, celle où les artistes – dans une soif d’évolution de l’histoire des arts vivants – ont à cœur de transcender leur art et de partager leurs créations à plusieurs mains sans tenir nécessairement compte des cases et disciplines préétablies. Il s’agit donc de présenter des projets qui mettent en scène, combinent, chorégraphient, mixent, assemblent, orchestrent, dessinent, tissent et tout simplement composent une œuvre pour des publics tant dans des théâtres qu’en extérieur, sous chapiteaux ou autres constructions éphémères, que dans l’espace public. Notre seule conviction est que l’art peut changer le monde et faire évoluer nos consciences et nos corps. Transdisciplinaire encore, car plus que jamais les arts vivants rencontrent, interrogent et assimilent le politique, la philosophie, le sport, l’anthropologie et autres sciences dures et molles dans un dialogue fécond.

Affirmer l’ADN international de Passages tout en privilégiant des projets qui traversent et relient les continents ou qui, plus proche de nous, rassemblent plusieurs pays et cultures qui composent le continent européen. En traversant et transcendant ainsi les frontières, Passages Transfestival contribue à créer ponts et passerelles, et à redéfinir des espaces géographiques et philosophiques libres et ouverts.

Ces différents temps et actions s’inventent dans un esprit de transmission où, tout au long de l’année, artistes de différentes générations et publics diversifiés se rencontrent et échangent autour de thématiques et pratiques transversales lors d’ateliers, de master-class ou de simples rencontres qui résonneront tout particulièrement pendant le Transfestival.


Les actions de Passages Transfestival

2 rendez-vous par an :

Passages Transfestival - Metz

Grand rendez-vous fédérateur d’une à deux semaines au mois de mai qui traverse et transforme la ville de Metz.

Passages Transfestival - Nomade

Version plus mobile de Passages Transfestival-Metz qui, le temps d’une ou plusieurs journées, part à l’aventure dans la région ou au-delà.

Passages Transfestival c'est aussi :

Des programmes à l’années dédiées aux publics

Résidences & Ateliers Trans/Horizons
Créer des temps de rencontre, de partage et de pratique active entre les élèves, étudiants et les artistes associés à la programmation du Transfestival conjointement avec les enseignants. 

Résidences & Ateliers Trans/Partage
Favoriser l’inclusion et l’accessibilité de tous à travers des projets co-construits entre artistes associés à la programmation du Transfestival et partenaires du secteur social, carcéral, hospitalier, etc..

Résidences & Ateliers Trans/Akadémie
Accompagnement à la formation et à la profession-nalisation des partenaires et artistes de la région Grand Est dans leurs démarches et réflexions pour les aider à créer les conditions d’un projet collectif adapté à leurs publics

Des programmes pour créer la rencontre entre des artistes internationaux et ceux du territoire

Résidences Trans/Créa
Accompagner les équipes artistiques dans leurs processus de réflexion et de création.

Résidences Trans/Lab
Accompagner un groupe d’artistes issus de différentes cultures et pratiques dans un processus de recherche et de création autour de la transdisciplinarité.

Benoît Bradel est metteur en scène, fondateur de Parcours Tout Court et aujourd’hui dirige Passages Transfestival à Metz.

Après quelques études, des courts-métrages, multiples apprentissages et expériences précoces entre le Théâtre du Campagnol, l’université de Jussieu, les Bouffes du Nord, Berlin et la MC93 de Bobigny, il créé en 1994, la compagnie Zabraka. Il signe un premier impromptu en anglais, suivi d’une première mise en scène à partir de pièces de Gertrude Stein, dans le cadre de Théâtre Feuilleton au Théâtre de l’Odéon.

Depuis il crée des spectacles hybrides autour de textes courts, partitions et thèmes de Gertrude Stein, Robert Walser, John Cage, Marcel Duchamp ou Erik Satie avec des interprètes et collaborateurs venus d’horizons divers. Il invite ensuite deux auteurs, Yves Pagès et Anne-James Chaton à travailler à l’écriture de spectacles autour de la ville et du voyage entre New-York et Naples où la rencontre entre cinéma, texte, musique et mouvement sont constitutifs d’une identité scénique transversale. 

Entre 1995 et 2006, il poursuit son travail sur les images et le son avec Jean-François Peyret pour neuf créations à la MC93, au TNS et au TnB puis avec plusieurs metteurs en scène et chorégraphes. 

En 2008, Benoît Bradel devient artiste associé à L’Aire Libre à Rennes et crée plusieurs spectacles transgénérationnels avec où le texte prend une place plus centrale et où il affirme la place de la musique dans son projet artistique. Il poursuit des collaborations étroites avec des autrices, Sonia Chiambretto puis Claudine Galea. En 2017, il crée La 7e vie de Patti Smith avec Marie-Sophie Ferdane, et deux fidèles comparses musiciens, Thomas Fernier et Seb Martel qui est encore en tournée aujourd’hui.

Parallèlement à ses créations, il fonde le festival Parcours Tout Court en Bretagne. La 5e édition sous forme de Biennale Transversale, théâtre, danse, musique et cinéma, s’est déroulée en 2017 à Lorient. Depuis fin 2019, après un fructueux passages à la CITF, il a rejoint le Grand Est pour diriger le Festival Passages à Metz qu’il transforme en Passages Transfestival pour un projet résolument transcontinental, transeuropéen et transdisciplinaire.


Avec le soutien financier